Régime paléo : manger de la même manière que nos ancêtres

Il existe actuellement différents types de régimes qui permettent de lutter contre les risques d’obésité. Certains font perdre rapidement du poids tandis que d’autres s’inscrivent dans la durée. De tout évidence, la majorité des régimes alimentaires sont caractérisés par l’absence de consommation de substances caloriques et chimiques.
On remarque cependant que la majorité des personnes cherchant à perdre du poids sont facilement attirées par les régimes à court termes. On distingue parmi ceux-là le régime paléo.

Régime paléo : les origines et principes de cette méthode

Avec l’apparition de l’industrie, d’autres produits ont étés ajoutés à la nourriture qui permettent sa conservation dans une longue période. Ces produits nuisent au bien être de l’organisme car ils sont liés à l’augmentation du taux de l’obésité au fur et à mesure que passent les années.
Les chercheurs se sont concentrés sur le sujet et ont conclu que pour garder une bonne santé physique, il faut s’alimenter comme nos ancêtres : les premiers humains. D’où le régime paléo.
Le régime paléo consiste à manger les aliments dans leur état naturel. La consommation de produits industrialisés quels qu’ils soient ne figure donc pas dans l’alimentation exigée par ce régime.
Dans le régime paléo, la nourriture est souvent grillée, surtout lorsqu’il s’agit des viandes. La consommation de certains fruits et légumes riches en calories est limitée.

Les avantages et inconvénients de ce régime

Le régime paléo procure aux personnes qui le pratiquent un bien être physique. Etant riche en protéine, ce régime favorise l’apport musculaire et favorise la prise d’énergie.
Toutefois, le régime paléo peut provoquer facilement l’effet yoyo une fois que l’on repasse à l’alimentation normale. Un autre inconvénient est que le choix des aliments à consommer n’est pas très étendu, ce qui peut provoquer des carences chez les personnes qui le suivent.