Cellulite cuisse : pas une fatalité !

L’entassement de la cellulite dans un droit du corps est favorisé par la mauvaise circulation sanguine. Il est possible d’éviter la cellulite cuisse, et il est également réalisable de la perdre en jumelant  les exercices physiques, les massages, les pratiques anti-stress et le diététique.

A noter que la cellulite cuisse  n’est pas un mauvais sort. C’est tout simplement  un manque de soin, sinon de l’ignorance des soins indispensables. Pour lutter contre la cellulite cuisse, il est conseillé de pratiquer une douche chaude puis froide en alternative sur les cuisses à la fin de chaque toilette. Les pieds et les mollets peuvent  être pris en charge  de la même façon si des traces se dessinent.

Cellulite cuisse : les causes de son apparition

Les mutations hormonales sont parmi les causes principales de l’apparition de la cellulite de cuisse, et possiblement d’autres parties du corps humain, notamment celui de la femme après la puberté ou à la suite des grossesses. La mauvaise hygiène de vie est aussi une source d’apparition de la cellulite de cuisse, surtout que le sujet a tendance à abuser du sucre et de mauvaise graisse en sus de sa mode de vie sédentaire. La mauvaise hygiène de vie privée d’activité physique régulière  consent  le stockage de graisses et de toxines entraînant la difficulté de la circulation sanguine. Dans certains cas, la cellulite cuisse est héréditaire et apparaît, même si le sujet  a  pris les dispositions nécessaires pour l’éviter. D’autres causes peuvent être résumées, entre autres le stress, les erreurs diététiques  indépendamment de la prédisposition génétique.

cellulite cuisse

Comment se caractérise cette cellulite sur le corps humain ?

De l’extérieur, la cellulite se caractérise par un aspect de peau d’orange. Le gonflement désagréable de la peau  est une marque de la présence de cellulite qui n’est autre qu’un entassement de cellules graisseuses qui bloquent la circulation de la lymphe qui doit véhiculer les toxines devant être évacuées et traitées  ailleurs. Les zones où sont bloquées les toxines marquent une inflammation et un gonflement reflétant les désordres de la circulation interne. C’est alors le phénomène de lipodystrophie, typiquement sous la peau des cuisses  mais possiblement au niveau des fesses ou du ventre. La peau au niveau de ces régions est décontractée due à l’augmentation du volume des cellules graisseuses jusqu’à 50 fois plus que la taille d’origine. La peau n’est plus élastique et perd son esthétique.

Le sujet, surtout la femme qui vient de sortir de l’âge de puberté ou de la situation de grossesses constate des apparitions irrégulières sous certains endroits de son corps, ce qui n’est pas beau à voir et ce qui le rend frustré et déprimé. Les variations hormonales déterminent l’évolution de la cellulite cuisse et le symptôme  s’aggrave quand le sujet ne fait pas d’effort pour lutter contre. Ce sont surtout les femmes qui ne sont pas partisanes des activités sportives qui sont les plus agressées par l’insuffisance de circulation de liquide, donc de l’inflammation de la peau sous forme de cellulite. Il faut toujours noter que la cellulite n’est pas une fatalité. Il est fort possible de l’éviter, sauf que la transmission génétique l’emporte.